Le chat dans l’Egypte Antique : un animal sacré

Le 7 juillet 2012 par admin

univers-des-chats-statue-bastetL’Égypte Antique est une ancienne civilisation concentré le long du Nil au Nord-Est de l’Afrique. C’est l’époque des pharaons, les rois de l’Égypte qui tiennent leur pouvoir des dieux égyptiens. La mission du pharaon était d’assurer l’harmonie entre les homme et le ciel et de protéger son peuple. La croyance en l’existence des dieux mais aussi de l’au-delà est l’une des principales caractéristiques de la civilisation égyptienne. Un nombre important de divinités et d’animaux étaient alors vénérés par les égyptiens. Parmi eux, le chat a longtemps été considéré comme un animal sacré. Il était associé par les égyptiens au symbole de protection.

Le chat, un animal protecteur

En effet, le chat était apprécié au départ pour sa capacité à chasser les bêtes nuisibles comme les rats, vecteurs de maladies, les serpents dont la morsure pouvait être mortelle et les rongeurs qui dévoraient les silos à grains ou les égyptiens entreposaient l’ensemble de leur récolte. Autrefois sauvage, le chat devint alors un animal de compagnie considéré comme un protecteur. Il protégeait non seulement le foyer en le rendant plus sur, mais aussi les récoltes. Posséder un chat était un signe de protection.
Le chat, devenu un animal sacré, bénéficiait d’un statut particulier. Ainsi, il était formellement interdit de tuer ou même de maltraiter un chat sous peine de mort, selon la gravité de l’acte.

Le chat, incarnation de la déesse Bastet

La déesse Bastet est la fille de Rê, le dieu du soleil. Elle incarne la déesse protectrice de l’humanité, une divinité pacifique et bienveillante, mais aussi sauvage qui représente le symbole de la féminité, la fécondité et la maternité. Elle est la protectrice du foyer.

Au temps des pharaons, la déesse Bastet se voie attribuer plusieurs apparences :

  • Une femme à tête de chat
  • Un chat paré de bijoux
  • Une chatte allongée allaitant ses chatons
univers-des-chats-deesse-bastet

Une femme à tête de chat

univers-des-chats-chat-bastet

Un chat paré de bijoux

univers-des-chats-chatte-bastet

Une chatte allongée allaitant ses chatons

Le chat est alors adoré sous les traits de Bastet. Le culte de la déesse Bastet se développe ainsi dans toute l’Ancienne Egypte, particulièrement dans la ville de Bustatis, la demeure de la déesse. Les chats sont alors considérés comme l’incarnation de la déesse de Bastet et étaient alors vénérés. Un magnifique temple fut érigé dans la ville de Bustatis en l’honneur de la déesse. Le chat est alors le protecteur du temple dans lequel de nombreux chats étaient vénérés.

À leur mort, les chats bénéficiaient, grâce à leur position d’animal sacré, du rituel de momification, tout comme leurs propriétaires. De nombreux cimetières furent même aménagés dans toute la ville de Bustatis.

Le culte de Bastet a par la suite été interdit par un décret impérial, ce qui, petit à petit, mis fin au culte du chat en Égypte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>